Cette petite fille aux tons pastels gris et bleus sort satisfaite du poulailler.

20171220_185252

 

Chaussée de ses petits sabots de bois (en porcelaine froide), son panier à la main et une poule dans ses bras, elle rappelle les bonheurs simples de la campagne.

20171220_185118

Cette petite fille a rejoint le salon de ma tante qui a l'époque avait un élevage de poules qui fournissait les cantines de Toulouse en oeufs frais, ainsi que certaines boucheries et le marché Saint-Aubin.... Pour la petite histoire, ils avaient un élavage de 600 poules. Lorsqu'il fallait renouveler les poules, il y en avait 600 de plus. A ce moment là, ils pouvaient ramasser 1000 oeufs par jour. Les poulettes étaient élevées au grain et en plein air...